L’eau et l’adaptation au changement climatique dans les bassins transfrontaliers : leçons à retenir et bonnes pratiques - page 141

Palais desNations
CH - 1211Genève10, Suisse
Téléphone: +41(0)22 917 44 44
Fax:
+41(0)22 917 05 05
E-mail:
Site internet:
Printed at UnitedNations, Geneva – 1504623
(F)
–October 2015 – 1,127 –
ECE/MP.WAT/45
L’eauet l’adaptationauchangement
climatiquedans lesbassins
transfrontaliers : Leçonsà reteniret
bonnespratiques
Comme 60 pour cent de l’eau douce mondiale traverse des frontières nationales, une
coopération transfrontalière en matière d’adaptation aux effets du changement climatique
est nécessaire pour prévenir les impacts négatifs possibles sur certains pays riverains
de mesures prises unilatéralement par d’autres pays riverains ainsi que pour coordonner
les mesures d’adaptation au niveau des bassins de fleuve, de lac ou d’aquifère. La
coopérationpeut permettreunemiseenœuvreconjointedesolutionsplusefficacesoffrant
des avantages aux parties riveraines. Par exemple, l’incertitude peut être réduite grâce à
un échange d’informations et la combinaison des études d’impact et des résultats de la
modélisation sur le bassin entier augmente la fiabilité des résultats de cettemodélisation.
La coopération transfrontalière en matière d’adaptation contribue également à localiser,
à l’intérieur du bassin, les mesures, telles que les infrastructures de protection contre les
inondations, làoùellesaurontuneffetoptimal,un lieuqui peut se trouverdansunautrepays
riverain. Lacoopération transfrontalièrecontribueainsi àpartager lescoûtset lesavantages
de l’adaptationet ainsi augmenter l’efficacitéglobalede l’adaptationdansunbassin.
Cette publication vise à compiler, analyser et diffuser les expériences et ainsi montrer et
illustrer les étapes importantes et les leçons à retenir ainsi que les bonnes pratiques
à prendre en compte lors de l’élaboration d’une stratégie d’adaptation au changement
climatique pour la gestion de l’eau dans un bassin ou un contexte transfrontalier. Elle
comprend des leçons à retenir et des bonnes pratiques principalement issues du
programme de projets pilotes réalisés dans le cadre de la Convention sur la protection et
l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux de la Commission
Economique desNationsUnies pour l’Europe, mis enœuvre depuis 2010 en collaboration
avec des organisations partenaires, telles que l’Organisation pour la Sécurité et la
Coopération enEurope ou leProgramme desNationsUnies pour leDéveloppement dans
le cadre de l’Initiative Environnement et Sécurité. Elle comprend également des leçons et
des exemples tirés du réseau mondial CEE-ONU/RIOB des bassins et de nombreuses
autres organisations qui travaillent sur l’eau et le changement climatique dans les bassins
transfrontaliers, telles que l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, le
PartenariatMondial pour l’Eauet beaucoupd’autres.
La présente publication vient compléter les Lignes directrices sur l’eau et l’adaptation
aux changements climatiques ainsi que les manuels précédents produits par le Réseau
International desOrganismesdeBassin.
1...,131,132,133,134,135,136,137,138,139,140 141
Powered by FlippingBook